Le vendredi 22 janvier, Terres en villes a assisté au séminaire organisé par Terres de Liens et l’INRAE sur le lancement de la plateforme Recolte, une plateforme collaborative de recensement des initiatives de protection et de mise en valeur du foncier agricole. Le succès de l’évènement (plus de 800 personnes inscrites) est révélateur d’un intérêt toujours plus croissant autour de la conciliation entre urbanisme et agriculture. A cet égard, nombre d’agglomérations membres de Terres en villes font exemple, en témoignent les interventions dans l’atelier « Mobiliser l’urbanisme dans le cadre d’un PAT» de Toulouse Métropole sur son projet de plaine maraîchère des « quinze sols », l’ Agence d’Urbanisme, de Développement Économique et Technopole du Pays de Lorient (Audélor) sur la gestion des espaces commerciaux dans le SCoT du Pays de Lorient et la Métropole de Lyon sur les PENAP de l’aire lyonnaise.

Lors de ce séminaire, l’enjeu du décloisonnement, à la fois dans les formations académiques et les pratiques professionnelles entre agriculture, alimentation et urbanisme a été plusieurs fois relevé. A ce titre, le cycle de séminaires autour des outils de planification organisé par Terres en villes dans le cadre du chantier 2, s’inscrit pleinement dans ces considérations.