CHANTIER 3

ECONOMIE AGRICOLE ET GOUVERNANCE ALIMENTAIRE DES AGGLOMÉRATIONS

Trois objectifs : promouvoir et renforcer le développement d’une économie agricole territoriale et ses circuits de proximité, appuyer l’émergence et conforter les politiques alimentaires des agglomérations et leurs Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), favoriser les politiques d’accueil et d’installation

schema-chantier3

PILOTAGE

  • Rémy GUYOT, élu à Saint-Étienne Métropole.
  • Christian MOREL, élu à la Chambre d’agriculture du Doubs – Territoire de Belfort.
  • assistés du secrétariat de Terres en villes (Paul MAZERAND & Serge BONNEFOY)

UNE DYNAMIQUE

Poursuivre le benchmarking des nombreuses actions et innovations des membres et de leurs partenaires, privés et publics, en matière de développement d’agriculture et de circuits de proximité, de gouvernance et de politique alimentaire.

Développer et renouveler la production d’outils de connaissance et méthodologiques, en faveur des politiques et projets alimentaires territoriaux et de l’implication des collectifs d’agriculteurs et du développement agricole.

Favoriser l’innovation, l’expérimentation et apporter un appui technique aux membres

Contribuer à bien relier politique agricole et politique alimentaire dans les agglomérations et métropoles françaises

Faire valoir la voix des agglomérations et métropoles, leurs actions, leurs intérêts et leurs propositions en la matière.

NOS ACTIONS

Mise en réseau d'acteurs

Le réseau Terres en villes se structure en lieu ressource ou « plateforme » pour reprendre le terme contemporain en faveur du projet/politique agricole et alimentaire d’agglomération et de métropole. La mise en réseau d'acteurs se construit autour de deux projets :

  • Le projet "GouvAlim II" (2015 – 2017) financé par la Fondation Carasso est centré sur la gouvernance alimentaire. Il privilégie les échanges entre acteurs des agglomérations les plus avancées, acteurs des agglomérations désireuses de se doter d’une politique alimentaire, experts Terres en villes et scientifiques partenaires.
  • Le "Réseau national pour un projet alimentaire territorial co-construit et partagé (Rn PAT) " (2015 – 2018) est un projet de Mobilisation Collective pour le Développement Rural (MCDR) financé par le Réseau Rural Français. Il est centré sur le dispositif des Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) créé par la Loi d’Avenir de l’Agriculture et de l’Alimentation. Il s’adresse à l’ensemble des territoires français. Copiloté par Terres en villes (chef de file) et l’APCA, ce projet associe dans sa conduite, l’ADCF, la FNAU, quatre universités ainsi que la chaire Unesco Alimentations du Monde Supagro Montpellier et le Conseil départemental du Gard. Il poursuit 4 axes : Axe 1: Mettre en réseau les partenaires et autres acteurs en faveur de la co-construction du projet alimentaire territorial. Axe 2: Proposer une démarche de co-construction du projet alimentaire territorial. Axe 3: Approfondir les thèmes stratégiques d’un projet alimentaire territorial. Axe 4: Capitaliser les résultats du projet pour mieux transférer et faire perdurer la démarche
Développement agricole

Le réseau Terres en villes se structure en lieu ressource ou « plateforme » pour reprendre le terme contemporain en faveur du projet/politique agricole et alimentaire d’agglomération et de métropole. La question du développement agricole se construit autour du projet ONVAR :

  • Le projet ONVAR 2015 – 2020, conduit au bénéfice des agriculteurs comme tout projet financé par le CasDAr, consiste à évaluer et renouveler les modalités d'implication des agriculteurs et du développement agricole dans l'élaboration de projets alimentaires territoriaux promouvant l’agro-écologie.

 

Recherche action

Le réseau Terres en villes se structure en lieu ressource ou « plateforme » pour reprendre le terme contemporain en faveur du projet/politique agricole et alimentaire d’agglomération et de métropole. Deux projets de recherche action viennent appuyer la démarche :

  • La recherche-action interrégionale PSDR4 Frugal (FoRmes Urbaines et Gouvernance ALimentaire - 2015 à 2019), est centré sur le système alimentaire métropolitain durable. Elle a pour but d'accroître la connaissance scientifique et méthodologique nécessaire à la conduite de politiques territoriales qui intéressent des domaines très variés : flux économiques, partage de la valeur ajoutée, logistique, partenariat public/privé, gouvernance et initiatives citoyennes, formes agri-urbaines, évolution des systèmes d'exploitation système alimentaire métropolitain, durabilité, articulation des politiques publiques...
  • Le projet CAPDOR-PSDR «Capitalisation et Diffusion des Connaissances issues des dispositifs de Recherche partenariale sur le développement agricole et rural» (2015 – 2018) est un projet de capitalisation sur plusieurs projets de Recherche-Action PSDR4. Il est piloté par l’INRA et Terres en villes en est l’acteur référent pour la thématique alimentaire. Il s’agit également d’un projet de Mobilisation Collective pour le Développement Rural (MCDR) financé par le Réseau Rural Français. Il complète l’implication du réseau dans le projet PSDR4 Frugal.